ENTRE DEUX RIVES
PROJET DE COOPERATION ENTRE LA FRANCE ET L'ALGERIE

Née en Algérie, venue en France à l’âge de cinq ans, Nacera Belaza n’a cessé de creuser, dans son parcours entre les deux rives de la Méditerranée, le sillon de l’aller-retour entre ces deux pays.

Depuis 2001, elle s’est engagée dans un partage d’expérience et de transmission auprès de danseurs et publics depuis plus de dix ans avec le soutien de partenaires institutionnels français et algériens.

Ce projet de coopération est constitué de plusieurs volets :

Formation et sensibilisation
La Compagnie œuvre à la formation des danseurs professionnels et à la sensibilisation des publics, à travers différents ateliers et stages de formation, accompagnés de rencontres. A travers ces différentes actions, la Compagnie a collaboré avec le MAMA, le Théâtre National d’Alger, l’Ecole des Beaux-Arts d’Alger…

Temps dansé, Temps fort de danse contemporaine
Le Service de coopération et d'action culturelle de l'Ambassade de France en Algérie et la Compagnie Nacera Belaza décident en 2013 d'organiser un Temps Fort dédié à la danse. Nacera Belaza est la directrice artistique du  premier événement de ce type en Algérie en 2013 : le Temps dansé.
En 2014, le Festival c'est: 10 jours de festival dans 5 villes : Alger, Constantine, Annaba, Oran, Tlemcen, et 4 compagnies de danse internationales, mais aussi 80 stagiaires en formation danse ainsi que des ateliers de formation Presse, Photo et Vidéo. En 2015 a
eu lieu la 3ème édition de ce Temps fort de danse contemporaine.

Coédition d’un ouvrage
Publication de l'ouvrage Nacera Belaza, un corps entre deux rives. - Sortie prévue : avril 2018
Coédition : Barzakh, Algérie / Actes Sud, France  - Collaboration : Nacera Belaza - Frédérique Villemur

L’Algérie en images : exposition de photographies
L'exposition "Entre deux rives", est d'abord la rencontre de la démarche de Nacera Belaza, continuellement inscrite dans un va-et-vient entre l'Algérie et la France, et de deux photographes : Antonin Pons Braley et Philippe Sébirot dont les sensibilités posent sur le travail chorégraphique un regard complémentaire.
Cette exposition retrace par touches différents moments de danse, que ce soit sur le plateau ou dans la ville, et révèle le lien ténu qu'entretiennent ces deux rives de la Méditerranée à travers le parcours de la chorégraphe qui n'a de cesse de les faire dialoguer.

Coopération entre l’Algérie et le Maroc
Afin de permettre à de jeunes artistes de se professionnaliser et de sensibiliser à la danse par l’art, la Compagnie développe la formation chorégraphique au Maroc pour des danseurs marocains et algériens
Après l’organisation d’ateliers du monde en 2013 à l'Institut français de Fès, la collaboration s
'est poursuite avec l’Espace Darja (Casablanca) au sein duquel Nacera Belaza a animé des ateliers.

Historique

2001 - Réalisation d’un « état des lieux » du développement de la danse dans le pays, suite à une invitation de Culturesfrance. Présentation des pièces Sommeil Rouge (1999) et le Feu (2001) au Théâtre National d’Alger (TNA), les pièces et début des interventions pédagogiques régulières auprès de danseurs professionnels en Algérie.

2002 / 2003 / 2006 - Collaboration avec le théâtre en tant qu’assistante à la mise en scène avec Ayad Ziani Cherif pour la création de plusieurs pièces : Les Martyrs en 2002, Nedjma en 2003 et El machina en 2006.

2003 - Création de la pièce Paris-Alger pour l’année de l’Algérie en France lors de résidences en France et en Algérie au TNA et à l’Institut Supérieur des Métiers du spectacle (ISMAS)

2005 - Création Le Pur Hasard, dans laquelle la chorégraphe fait intervenir un jeune étudiant de l’ISMAS

2008 - Actions de formation continue et de sensibilisation à la danse contemporaine auprès de publics professionnels et amateurs autour de la création Le Cri : partenariat avec le Ministère de la culture algérien et l’Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (AARC). Collaboration avec trois villes en Algérie : Alger, Annaba et Oran.

2009 / 2011 - Série d’actions de sensibilisation autour de la diffusion des créations Les Sentinelles et Le Temps scellé.

2011 / 2012 - Création d’une compagnie de danse en Algérie, premières formations du danseur et actions de sensibilisation : constitution d’un groupe de danseurs en vue d’une création pour le Festival d’Avignon 2012, actions de sensibilisation au Musée d’Art Moderne d’Alger, à l’Institut français d’Alger et au Palais de la Culture d’Alger

2013 / 2015 - Trois premières éditions du Temps Dansé

2015 / 2016 - Une danse pour demain: Projet de formation et tutorat chorégraphique pour jeune danseurs algériens et marocains en collaboration avec l'Espace Darja de Casablanca

2017 / 2018 – Projet de recherche – création sur les danses traditionnelles en Algérie